Etes-vous pronateur ou supinateur ?

Tout d’abord, qu’est qu’être pronateur ou supinateur ?

 

La pronation et la supination désignent l’angle de votre cheville et les parties de vos pieds sur lesquelles vous vous appuyez durant votre course. Elles ne sont pas des pathologies. Elles sont liées à la biomécanique de votre corps, c’est-à-dire à la disposition de l’ensemble de vos articulations. Il n’est donc pas utile d’essayer de changer son statu de supinateur ou pronateur. C’est un élément naturel, contrairement à une mauvaise posture du dos par exemple.

Si vous êtes supinateur, votre cheville présente un angle fermé vers l’intérieur. Alors que si vous êtes pronateur, votre cheville présente un angle fermé du côté extérieur.

 

Supinateur ou pronateur.

 

La supination et la pronation sont assez difficiles à repérer au ressenti ou à l’œil nu. Exceptés certains cas extrêmes, que nous évoquerons plus tard. Cependant, il existe une technique très simple afin de savoir si vous êtes pronateur ou supinateur.

 

pronation supination pronateur supinateur

Regardez la semelle de vos chaussures et repérez les endroits où l’usure est la plus prononcée.

Si la partie extérieure de votre semelle est la plus usée, alors vous êtes supinateur, comme environ 10% de la population.

Si c’est la partie intérieure de votre semelle qui est la plus usée, vous êtes alors pronateur, comme 45% de la population.

Enfin, lorsque la partie centrale de votre semelle présente le plus d’usure, vous avez une foulée que l’on appelle neutre ou universelle. Comme la foulée pronatrice, elle représente 45% de la population.

 

La foulée neutre ou universelle est la foulée la plus saine pour le corps. En effet, la pression est répartie de façon équitable sur l‘ensemble du pied.

 

Quel effet sur votre course ?

 

Encore une fois, être pronateur ou supinateur est tout à fait normal et aucune correction n’est nécessaire.

Si vous possédez une foulée dite pronatrice, la pression sera absorbée par la partie extérieure de votre pied lors de son contact avec le sol. Pendant la poussée, cette pression sera ensuite subie par le côté intérieur et l’avant du pied, au niveau du gros orteil.

Avec une foulée supinatrice, la pression sera absorbée par l’intérieur du pied lors de son contact avec le sol. Contrairement à la foulée pronatrice, ici, la pression restera sur la face extérieure du pied pendant toute la foulée.

 

Cependant, en cas de sur-pronation ou sur-supination (exagérations de ces deux foulées), il existe un risque de blessure important. Dans ce cas, différents types de chaussures de running sont disponible afin de corriger les défauts de chacune de ces « sur-foulées ».

Avec une foulée sur-pronatrice, vous êtes alors prédisposés à avoir des ampoules, des tendinites au niveau du talon d’Achille ou encore des aponévrosites plantaires. Ce sont des inflammations de la partie du pied en contact avec le sol.

Si vous avez une foulée sur-supinatrice, vous avez une chance accrue de développer des durillons, douleurs au niveau des ménisques (côtés des genoux), ainsi que des tendinites au niveau des péroniers latéraux.

 

Comment y remédier ?

 

Il existe deux façons de remédier à ces risques de blessure. La première est l’achat de chaussures de running adaptées, et la deuxième est l’achat de semelles orthopédiques, encore une fois, adaptées.

 

Pour les chaussures de running, vous pouvez en trouver dans tout magasin de sport. Achetez des chaussures pour pronateur si vous êtes pronateur et pour supinateur dans le cas inverse. Attention toutefois à la taille des chaussures. Lorsque vous effectuez une activité physique, vos pieds congestionnent. En effet il y a plus de sang qui y circule qu’en temps normal afin d’apporter tous les nutriments et l’oxygène nécessaire a l’effort physique. Cette congestion va se traduire par un gonflement du pied et donc par une augmentation de votre pointure. Cette augmentation est d’environ une demie pointure.

 

Les semelles orthopédiques peuvent s’acheter en grande surface. Nous le déconseillons car elles ne vous correspondront pas de façon optimale. Il est beaucoup plus intéressant d’aller directement chez un podologue qui va vous faire des semelles orthopédiques sur mesure. Ce sera certes plus cher, mais vos pieds et vos articulations vous en remercieront.

 

 

pronateur supinateur pronation supination

 

Sources :

http://www.jogging-plus.com/

https://www.running-addict.fr/

http://www.jogging-international.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.