Comment éviter le point de côté ?

Difficile à voir, impossible à anticiper, le point de côté demeure le compagnon de nombreux coureurs.

Il est généralement localisé au niveau des côtes et plutôt sur le flanc gauche. Cependant, il est également possible d’avoir un point de côté au niveau de l’acromion. Attention ! Il ne faut pas confondre les zones. En effet, un point de côté se situe sur le côté gauche (le souffle), tandis qu’une douleur au côté droit est une douleur au foie.

Mais pourquoi cette douleur?

 

D’où vient le point de côté?

 

Malgré des recherches poussées, les causes favorisant l’apparition de cette douleur restent encore méconnues.
Les crampes musculaires du diaphragme, dues à un défaut d’oxygénation lors d’un effort physique (si vous papotez pendant votre effort par exemple), ont pendant longtemps été jugées comme responsables. Mais de récentes études ont démontré qu’il n’existait aucune augmentation des spasmes au niveau du diaphragme lorsqu’un coureur était victime d’un point de côté.
Une nouvelle théorie dit qu’une mauvaise posture du corps pourrait être à l’origine de ce point. En effet, une cambrure excessive de la colonne vertébrale pourrait être à l’origine de troubles de la respiration pouvant conduire à son apparition (on vous avait pourtant bien dit de vous tenir droit…).
Cependant, cette information est à prendre avec des pincettes car cela reste une hypothèse.

Il est possible que son apparition soit due à un afflux de sang important au niveau de la rate et du foie, entraînant ainsi une perturbation du mécanisme respiratoire.

 

Bref, c’est pas très clair tout ça, mais heureusement certains point sont certains :

  • L’alimentation peut être un facteur influençant l’apparition du point de côté. En effet, une alimentation riche en lipides et en fibres favorise les points de côtés. Il est conseillé de suivre la règle des 3 heures : c’est le temps que vous devriez attendre après un repas, avant de faire un effort physique (comme courir ou faire du sport, n’en faîtes pas une excuse pour ne rien faire.. ;)). Cela assurera une bonne digestion et évitera ainsi ces douleurs.

 

  • L’échauffement doit se faire Il est conseillé de commencer par une marche rapide avant d’augmenter sa vitesse jusqu’à l’allure souhaitée. Ce point est particulièrement important par temps froid et pour les coureurs débutants. Votre échauffement devrait durer une dizaine de minutes si vous voulez éviter les risques de point de côté.

 

 

Alors, comment l’éviter?

.

Il existe plusieurs méthodes pour remédier à cette gêne :

  • Aspirez et expirez l’air par la bouche. La respiration doit venir du ventre et non de la poitrine. Ce n’est pas le moment de rentrer le ventre !
  • Evitez les inspirations et les expirations saccadées. Respirez de manière régulière, quelle que soit la vitesse et l’intensité de l’effort.
  • Si le point de côté ne part pas, arrêtez de courir et marchez pendant 5 minutes; le point finira par partir et vous pourrez reprendre tranquillement.
  • Sinon, arrêtez-vous et expirez à fond afin de vider vos poumons à plusieurs reprises. Votre point de côté devrait partir. Si la douleur persiste, il faut consulter un médecin car cela peut être dû à un problème cardiaque.

 

Vous pouvez également gérer davantage votre fatigue avec les semelles connectées Run Profiler par Digitsole grâce à son analyse en temps réel et le coach audio intégré qui vous permet d’être informé et d’améliorer vos performances et votre gestion de la fatigue.

 

Voilà, cet article est à présent terminé, j’espère qu’il vous a plu et qu’il vous servira à éviter ce petit malin qu’est le point de côté !

 

Et vous, quels sont vos techniques pour vous en débarrasser ? Partagez vos astuces avec nous !

 

A bientôt les runnix!

 

Gérez votre fatigue et vos performances en temps réel grâce aux semelles connectées Run Profiler par Digitsole.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.