Comment distinguer une fatigue articulaire d’une fatigue musculaire ?

Vous ressentez une forte douleur aux jambes après un entraînement intensif ?

Avant même de vouloir soigner cette blessure, il faut être capable d’en connaître la provenance. Parfois, il peut s’avérer très compliqué de différencier une douleur provenant d’une fatigue articulaire ou musculaire.

De plus, vous n’avez pas la volonté d’aller systématiquement chez le médecin et aimeriez obtenir des conseils pour que cet incident n’arrive plus. Voici les principales différences entre une fatigue musculaire ou articulaire et les moyens de réduire et d’éviter cette douleur.

 

 

Douleur musculaire:

 

Tout d’abord, expliquons précisément ce qu’est une douleur musculaire.

Cette douleur touche évidemment les muscles et survient à la suite de mouvements répétés ou d’étirements, souvent lors de la pratique excessive d’un sport. Si le muscle n’est pas habitué, ce type de douleur peut même être provoqué par une action brusque. La douleur musculaire n’est autre qu’une inflammation du muscle qui se manifeste en crampe ou courbature. Il est tout à fait normal qu’au repos, vous ne sentiez plus cette douleur. Vous la ressentirez uniquement lorsque vous solliciterez votre muscle. Dans ce cas, il sera difficile d’utiliser le membre blessé pendant une certaine période, et ce, en fonction de la gravité de l’inflammation. S’il s’agit d’une crampe, cela ne durera que quelques secondes, mais s’il s’agit d’un claquage, la douleur pourrait durer plusieurs mois.

 

 

bandage jambe douleur musculaire

 

 

La méthode principale pour diminuer la douleur est l’étirement du muscle. Grâce à cela, la douleur peut disparaître très rapidement. La chaleur est aussi une astuce pour ne plus avoir mal, prenez un bain chaud et votre muscle sera instantanément soulagé. Le meilleur remède reste tout de même le repos. En effet, le manque de sommeil et l’épuisement du muscle empêchent l’autoguérison du corps. Il est donc fortement conseillé de laisser les tissus blessés se reposer, en arrêtant de pratiquer les activités sportives habituelles. Il ne faut pas non plus rester couché toute la journée, vous pouvez continuer à être actif tout en contrôlant vos efforts musculaires. Selon les professionnels de la santé, maintenir un minimum le corps en mouvement augmenterait la vitesse de guérison des tissus endommagés.

 

 

 

 

 

 

 

Douleur articulaire:

 

À présent, expliquons en quoi la douleur articulaire est différente de celle musculaire.

Une douleur articulaire est ressentie plus souvent lorsque le corps est au repos contrairement à une douleur musculaire où la douleur est ressentie lorsque le corps est en action.

 

 

Douleur articulaire vieillissement

 

Cela s’explique par le fait que la douleur provenant des articulations est généralement causée par le vieillissement du corps. En effet, les articulations servent à lier les os entre eux et à les protéger des coups. Elles sont enveloppées de cartilage, constituées des ligaments reliant les os et du liquide synovial favorisant la fluidité et l’amplitude des gestes. Quand le corps et le squelette vieillissent, les articulations subissent ce vieillissement. Les os sont donc moins protégés et une certaine gêne apparaît, voire une douleur. La plupart du temps, les douleurs articulaires surviennent sans raison apparente, de façon progressive et disparaissent en quelques jours. Cependant il est possible, surtout en cas de choc, qu’elles durent plusieurs semaines ou mois. Les zones concernées sont les points de rotation des os comme par exemple les poignets, les coudes, les chevilles.

 

 

 

 

 

Encore une fois, le repos est le meilleur des remèdes. En effet, cela permettra de ne pas accroître la douleur. Afin d’atténuer cette douleur et de soulager les articulations, disposer de la glace sur la zone affectée peut être une solution.

 

Qu’il s’agissent d’une fatigue des muscles ou des articulations, si la douleur persiste consultez un médecin.

 

 

 

Prévenir la blessure:

 

Il existe un outil qui permet de prévenir la fatigue musculaire ou articulaire. Digitsole a créé deux types de semelles connectées dédiées à la course à pied et au cyclisme. Ces semelles analysent votre activité de running et de cyclisme, et vous proposent des conseils pour ménager votre corps. En savoir plus

 

Chaussures adaptées running

 

 

 

 

Si une douleur au niveau des muscles ou articulations survient, durant votre entraînement, c’est que vous effectuez les mouvements de mauvaise manière. Chaque corps est différent, il faut donc personnaliser vos sessions de sport et ne pas le pousser à bout. Il existe également des équipements qui pourront vous aider à protéger votre corps, comme des chaussures ou semelles orthopédiques adaptées, par exemple.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N’hésitez pas à partager notre article s’il vous a plu, et nous suivre sur les réseaux sociaux pour être au courant de nos dernières actualités.